Le développement du semis direct en Suisse

Le semis direct est une mesure efficace de protection contre l’érosion. Elle présente des avantages écologiques et économiques. Son importance s’est accrue au cours de ces dernières années. La surface en semis direct a augmenté de peu d’hectares au milieu des années 1980 à 12’000 ha en 2006. Elle reste malgré tout encore limitée (3%) par rapport à l’ensemble de la surface cultivée. Cependant, le semis direct peut occuper des surfaces importantes au niveau régional. Les cartes présentées dans cet article donnent un aperçu national de la distribution dans l’espace des surfaces en semis direct pour l’année 2006. Cette recherche est basée sur une enquête effectuée auprès de paysans et d’entreprises de travaux agricoles au cours de l’hiver 2006/07. Les cartes montrent une image hétérogène et révèlent des différences entre les régions. L’interprétation nous montre que la distribution du semis direct est liée à un grand nombre de facteurs. Les seules conditions de l’espace physique ne suffisent pas pour l’expliquer. Les programmes cantonaux d’encouragement jouent un rôle aussi important que l’engagement personnel des experts et des entrepreneurs impliqués, les réseaux agricoles existants ainsi que le ‘vécu’ des paysans.

Version intégrale PDF

Le développement du semis direct en Suisse

Télécharger la version complète (839 Kb.) Allemand

Archives complètes