PASTO: dynamique de la végétation et attentes paysagères de la population

La population peine à percevoir l’évolution, pourtant très rapide, de la végétation à l’étage subalpin. En quelques décennies, d’importantes surfaces ont été envahies par des plantes ligneuses, alors qu’elle demande un paysage attractif, ouvert et lisible. La modélisation de la dynamique végétale effectuée sur l’alpage du Larzey montre une forte et rapide évolution du couvert arboré, encore favorisée par le réchauffement climatique, malgré le maintien de la pression de pâture. Ceci engendre une perte de biodiversité non négligeable ainsi que d’attractivité pour la population. Une réflexion devrait être engagée pour maintenir des paysages à forte valeur environnementale, esthétique et sociale, ainsi que sur les moyens de reconnaître et d’encourager les prestations paysagères de l’agriculture de montagne.

Version intégrale PDF

PASTO: dynamique de la végétation et attentes paysagères de la population

Télécharger la version complète (1 Mb.) Allemand

Archives complètes