Projet «Quelle vache pour la pâture?»: problématique et description de l'essai

La Suisse est un pays d’herbages, dont la bonne valorisation est essentielle pour la filière laitière suisse. Celle-ci nécessite des systèmes efficaces de production laitière et des vaches adaptées à ces systèmes. L’existence d’interactions entre le génotype et l’environnement, lorsque l’on compare des conditions de production contrastées, pose la question de l’adaptation de nos races suisses à des systèmes à bas intrants et vêlages saisonniers, alors qu’elles sont largement influencées par la génétique nord-américaine particulièrement adaptée aux environnements confinés et rations complètes. La Nouvelle-Zélande, où le système pâturant saisonnier domine depuis des décennies, a sélectionné des vaches fertiles et efficaces en production de lait riche en matières utiles à partir d’herbe pâturée. Dans cet essai, il s’agissait de comparer les performances globales des trois principales races laitières suisses (Tachetée rouge, Brown Swiss et Holstein) aux performances des Holstein-Friesian néo-zélandaises, sur des exploitations pratiquant la pâture intégrale avec vêlages saisonniers de fin d’hiver.

Version intégrale PDF

Projet «Quelle vache pour la pâture?»: problématique et description de l'essai

Télécharger la version complète (2 Mb.) Français

Télécharger la version complète (2 Mb.) Allemand

Archives complètes