Conservation des pâturages boisés du Jura:défis climatiques et agro-politiques

Les pâturages boisés du Jura servent principalement à la production de fourrage et de bois, mais ils sont aussi importants pour leur biodiversité et les espaces de récréation, de même que la qualité du paysage qu’ils offrent à proximité des grandes zones urbaines de l’Arc lémanique. Cet article montre, à l’aide d’une expérience de transplantation de mésocosmes et de modèles de simulation, l’effet des changements climatiques sur la production de biomasse herbacée et, dans ce contexte, les conséquences de la nouvelle réforme agraire (PA 14–17) sur l’évolution du paysage. Les pâturages boisés pourraient mieux résister à l’augmentation des températures et à la diminution des précipitations estivales que les pâturages sans arbres, en gardant une production fourragère plus stable. Le couplage du modèle de la végétation avec un modèle socio-économique indique qu’avec la nouvelle politique agricole (PA 14–17), la pression de pâture va diminuer, et que dans le cadre d’un scénario de réchauffement modéré, cela conduira à la fermeture des paysages. La nouvelle politique agricole devrait permettre de prendre des mesures ciblées pour conserver les pâturages boisés.

Version intégrale PDF

Conservation des pâturages boisés du Jura:défis climatiques et agro-politiques

Télécharger la version complète (5 Mb.) Français

Télécharger la version complète (4 Mb.) Allemand

Archives complètes