Preview

Comportement alimentaire et rumination des vaches laitières selon les régimes fourragers

Au cours d’un essai réalisé sur 23 vaches laitières en lactation de race Swiss Fleckvieh, les effets de différents régimes fourragers sur le comportement alimentaire, la rumination ainsi que les fractions de particules fécales ont été analysés. Le troupeau se situait dans une exploitation bio à faible niveau d’aliments concentrés, conformément aux directives de Bio Suisse. Un schéma expérimental bifactoriel a été utilisé pour tester l’effet, d’une part, du renoncement total aux aliments concentrés distribués individuellement et, d’autre part, de la distribution séparée de regain (foin de deuxième coupe) le matin au lieu d’un affouragement en ration totale mélangée (RTM) permanent. Le renoncement aux aliments concentrés n’a eu aucune incidence sur les paramètres examinés. La distribution séquentielle de fourrage de base s’est traduite par une augmentation de la durée d’alimentation en journée ainsi que par une réduction de la durée d’alimentation et une tendance à l’augmentation de la durée de rumination la nuit. En outre, les vaches changeaient nettement moins souvent d’activité, en particulier la nuit dans le cas de la distribution séparée de regain. Au niveau des fractions de particules fécales, peu de changements ont été constatés. Les résultats montrent que la distribution séquentielle de fourrage de base a des effets positifs. Par ailleurs, les capteurs de mastication se sont avérés efficaces pour l’enregistrement des incidences de différents régimes fourragers sur le comportement des vaches laitières.

Version intégrale PDF

Comportement alimentaire et rumination des vaches laitières selon les régimes fourragers

Télécharger la version complète (523 Kb.) Français

Télécharger la version complète (517 Kb.) Allemand

Archives complètes