Preview

Pertes de pommes de terre en Suisse, du champ à l’assiette

Des sondages ont permis de relever les pertes de pommes de terre tout au long de la chaîne de production suisse, du champ à l’assiette. Les résultats montrent que 41–46% des pommes de terre destinées à la transformation et 53–56% des pommes de terre de consommation ne parviennent pas dans l’assiette. Ces pommes de terre ne sont toutefois pas perdues pour autant. Trois quarts des pertes de pommes de terre de consommation et 90% des pertes de pommes de terre de transformation sont utilisés comme aliments pour animaux. De 3 à 8% des pertes de pommes de terre servent à la production d’énergie dans les installations de biogaz. Seuls environ 5% des pertes des pommes de terre de transformation finissent à la poubelle, contre 28% pour les pommes de terre de consommation. Les récoltes excédentaires de quelques années influent sur la quantité des pertes, de même que les normes de qualité. Plus de 50% des pertes sont dues à des défauts de qualité. Près d’un tiers des tubercules ayant des défauts qualitatifs sont retirés du circuit car ils sont néfastes pour la santé. Les deux autres tiers sont éliminés parce qu’ils ne remplissent pas les exigences des partenaires commerciaux et des consommateurs en matière de fraicheur et de qualité.

Version intégrale PDF

Archives complètes