Preview

Charge maximale admissible à la roue – une variable caractéristique utile pour la pratique

Une charge élevée à la roue compresse et déforme durablement la couche sous-jacente du sol, perturbant les fonctions pédologiques et la capacité de rendement. La charge maximale admissible à la roue est la charge qui impose au sol une contrainte inférieure à la résistance mécanique du sol (juste inférieure précontrainte); elle ne déforme donc pas la structure du sol de manière irréversible. Les variations saisonnières de la charge admissible maximale à la roue ont été calculées pour deux systèmes culturaux – semis direct et labour – ainsi que pour les bandes de prairie permanente situées entre les parcelles d’essai de la surface de suivi à long terme Oberacker (limon sableux). L’humidité du sol a été mesurée in situ et la précontrainte a été mesurée en laboratoire à l’aide de cylindres d’échantillons de sol non remanié. Les simulations ont été effectuées pour une profondeur de référence de 35 cm. La précontrainte, de même que la charge maximale admissible à la roue, dépendent beaucoup de l’humidité du sol. La charge maximale admissible à la roue est plus élevée avec les pneus à basse pression qu’avec les pneus standards. Le nombre de jours de circulation disponibles (c’est-à-dire sans risque de compactage) varie fortement d’une année à l’autre. Ce nombre est légèrement plus élevé avec le labour qu’avec le semis direct et diminue avec l’augmentation de la charge à la roue. Le risque de compactage représenté à l’aide de la variable «charge maximale admissible à la roue» est facile à interpréter. C’est pourquoi cette variable est utile pour la prévention des compactages du sol.

Version intégrale PDF

Charge maximale admissible à la roue – une variable caractéristique utile pour la pratique

Télécharger la version complète (364 Kb.) Français

Télécharger la version complète (369 Kb.) Allemand

Archives complètes