Preview

Nouvelles valeurs de référence pour les déjections des vaches allaitantes

Les valeurs de référence pour les déjections d’éléments fertilisants et la consommation de la ration de base utilisées pour les bilans de fumure (Suisse-Bilan) datent de 2001. Depuis, les méthodes d’élevage des vaches allaitantes ont changé et les cheptels ont pris de l’importance. Ces valeurs de référence ont donc été revues dans le cadre de la révision des bases pour la fumure et adaptées au mode de production actuel. Les déjections d’éléments fertilisants sont calculées en soustrayant la quantité retenue par l’animal (croissance, lait, foetus) de la quantité ingérée. Les calculs sont basés sur un nouveau modèle d’estimation de l’ingestion, sur les teneurs actuelles des fourrages ainsi que sur des résultats d’études réalisées sur le terrain. Les déjections et la consommation ont été déterminées pour trois catégories de poids: les animaux d’un poids vif lourd (>700 kg), d’un poids vif moyen (600 – 700 kg; catégorie principale) et d’un poids vif léger (500 – 600 kg). Les nouvelles valeurs de référence pour les déjections annuelles d’azote (N), de potassium (K) et de magnésium (Mg) ainsi que pour la consommation annuelle de la ration de base sont un peu plus élevées que les anciennes valeurs. Elles s’élèvent à 85 kg N, (12 kg P), 117 kg K, 9 kg Mg, 27 kg Ca et 45 dt de ration de base pour la catégorie d’animaux de poids vif moyen. Ces valeurs n’auront cependant pas un grand impact sur le bilan des éléments nutritifs, car les déjections et l’ingestion ainsi que le rendement fourrager sont modifiés de manière équivalente.

Version intégrale PDF

Nouvelles valeurs de référence pour les déjections des vaches allaitantes

Télécharger la version complète (202 Kb.) Français

Télécharger la version complète (206 Kb.) Allemand

Archives complètes