Preview

Le campagnol terrestre peut-il être maîtrisé à l’aide de barrières?

Sur le versant nord des Alpes, les campagnols terrestres sont les principaux ravageurs des prairies. Ils sont très prolifiques et peuvent se propager rapidement dans le paysage. Pour les en empêcher, il est possible d’ériger des barrières anti-migration ou barrières à campagnols. Toutefois, les surfaces de production fourragère sont généralement trop vastes pour pouvoir être totalement clôturées par ce type de barrières. De 2009 à 2014, nous avons étudié l’influence de systèmes ouverts de barrières à campagnols sur l’évolution des populations du ravageur dans les herbages de deux sites du Plateau lucernois. Un de ces systèmes était combiné avec des obstacles naturels (forêt et rives de lac). De telles barrières, bien intégrées dans le paysage et associées à une lutte directe contre le rongeur, ont permis de maintenir la population de campagnols terrestres à un bas niveau au fil des ans sur les surfaces cibles en dépit de la très forte pression du ravageur dans les environs. Par contre, ces mêmes barrières à campagnols étaient sans effet lorsqu’elles étaient placées dans un paysage ouvert et non associées à une lutte directe contre le rongeur.

Version intégrale PDF

Le campagnol terrestre peut-il être maîtrisé à l’aide de barrières?

Télécharger la version complète (276 Kb.) Français

Télécharger la version complète (273 Kb.) Allemand

Archives complètes