Preview

Efficience de conversion nutritionnelle entre garde à l’étable et au pâturage

Cette étude compare deux systèmes de production laitière – garde à l’étable (GE) et garde au pâturage (GP) – sur les plans technique, économique et écologique. L’essai s’est déroulé durant trois ans sur une même exploitation suisse divisée en deux parties. La contribution nette de protéines et d’énergie pour l’alimentation humaine de ces deux systèmes a été comparée. Après prise en considération de la composition du fourrage également consommable par les humains, le système GP a produit via les produits animaux entre 6,6 et 11,2 fois plus de protéines comestibles pour les humains et entre 3,5 à 6,5 fois plus d’énergie utilisable. Pour le système GE, les résultats étaient moindres, mais avec un bilan positif (1,0 jusqu’à 1,25 pour les protéines et de 0,9 à 1,9 pour l’énergie). La qualité des protéines animales était supérieure à la qualité des protéines du fourrage potentiellement consommable par les êtres humains.

Version intégrale PDF

Efficience de conversion nutritionnelle entre garde à l’étable et au pâturage

Télécharger la version complète (132 Kb.) Français

Télécharger la version complète (134 Kb.) Allemand

Archives complètes