Preview

Production laitière basée sur les pâturages et les herbages: analyse de cycle de vie

Dans le cadre du projet «Optimisation des systèmes de production laitière basés sur les herbages (Hohenrain II)», les impacts environnementaux de trois systèmes ont été comparés à l’aide de la méthode d’analyse de cycle de vie SALCA. Il s’agissait d’un système de pâture intégrale avec vêlage saisonnier et de deux variantes de récolte de l’herbe employant une quantité différente de concentrés (< 500 kg/vache/an et 800–1200 kg/vache/an). Par rapport aux systèmes utilisant peu de concentrés, les systèmes utilisant beaucoup de concentrés affichent des valeurs plus élevées, et par conséquent moins favorables, dans les catégories des besoins en potassium et de l’écotoxicité, et parfois dans les catégories des besoins en phosphore ainsi que de la déforestation. En ce qui concerne le potentiel de gaz à effet de serre, la formation d’ozone et l’esthétique du paysage, le système utilisant davantage de concentrés affiche en revanche des valeurs plus avantageuses que le système de pâture intégrale. Dans certaines autres catégories d’impact, il n’a pas été possible de distinguer des différences nettes entre les systèmes du fait de la grande variabilité entre les exploitations et les années étudiées. Les principaux facteurs influençant les impacts de la production laitière sur l’environnement sont la valorisation du fourrage (kg de fourrage/ kg de lait corrigé par rapport à sa teneur en énergie [ECM]), la composition de la ration fourragère, l’apport de concentrés, la remonte des vaches ainsi que la fumure.

Version intégrale PDF

Production laitière basée sur les pâturages et les herbages: analyse de cycle de vie

Télécharger la version complète (157 Kb.) Français

Télécharger la version complète (161 Kb.) Allemand

Archives complètes