Preview

Réduction des émissions de gaz à effet de serre dans l’élevage d’animaux de rente

La politique agricole et climatique suisse s’est fixé pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’agriculture d’au moins un tiers d’ici à 2050 par rapport à 1990. Cet objectif peut être atteint par des mesures techniques portant sur la production et/ou par le changement des structures agricoles (parts des surfaces, effectifs animaux). La production animale est responsable d’environ 85% des émissions de gaz à effet de serre de l’agriculture. Sur la base des modèles et méthodes de l’inventaire national des gaz à effet de serre, les potentiels de mesures de réduction dans le domaine de la production animale ont donc été examinés. Les mesures techniques portant sur la production se caractérisent par des potentiels de réduction plutôt limités et/ou par des conflits d’objectifs avec d’autres impacts environnementaux, ainsi que par des difficultés techniques de mise en pratique. L’objectif du secteur agricole a donc peu de chances d’être atteint avec ce type de mesures. Une réorganisation des structures agricoles, accompagnée d’un changement des habitudes alimentaires allant vers une alimentation davantage basée sur les produits végétaux, recèle en revanche de grands potentiels et constitue une solution prometteuse.

Version intégrale PDF

Réduction des émissions de gaz à effet de serre dans l’élevage d’animaux de rente

Télécharger la version complète (255 Kb.) Français

Télécharger la version complète (273 Kb.) Allemand

Archives complètes