Preview

Rentabilité des branches de production para-agricoles

La rentabilité de quatre branches de production de la para-agriculture (travaux pour le compte de tiers, vente directe, tourisme et services) a été étudiée sur la base des calculs de coûts et de prestations, en prenant comme critère la valorisation du travail, soit le salaire horaire obtenu. L’analyse s’est concentrée sur les branches de production dont la prestation brute se situe entre 10 000.– et 100 000.– fr. et disposait de 2339 observations au total. Alors que pour l’exécution de travaux en régie, c’està- dire de travaux pour le compte de tiers, la valorisation du travail est de 40.– fr., elle est de 25.– fr. pour la vente directe, de 24.– fr. pour le tourisme et de 17.– fr. pour les autres services. Par rapport au salaire horaire moyen dans l’agriculture (16.– fr.), les activités para-agricoles sont économiquement intéressantes en général. Toutefois, les observations des branches de production montrent une énorme hétérogénéité en ce qui concerne les prestations réalisées et les coûts. Dans la branche de production travaux pour le compte de tiers, les différences de coûts les plus importantes concernent les coûts des machines. Dans la vente directe, elles touchent les coûts spécifiques et dans le tourisme et les services, elles concernent les coûts de main-d’oeuvre.

Version intégrale PDF

Archives complètes