Preview

Élevage des veaux: remplacer les concentrés par du lait?

Une alimentation exempte de concentrés a déjà fait l’objet de nombreuses études chez les vaches laitières, mais rares sont les études scientifiques menées sur l’élevage de veaux sans concentrés. Or, tous les manuels d’enseignement usuels préconisent l’utilisation de concentrés. Dans cette étude, les auteurs comparent deux groupes de sept remontes d’engraissement croisées brune × limousine. Durant les cinq mois de l’essai, chaque veau du groupe 1 a reçu près de 500 kg de lait et 141 kg de concentrés, contre environ 1100 kg de lait, sans concentrés, pour les veaux du groupe 2. Cette étude n’a montré aucune différence entre les deux groupes au niveau des gains journaliers, du poids au sevrage ou encore de l’état sanitaire ni même au niveau du comportement alimentaire, de la rumination et des activités locomotrices. Par contre, on a constaté dans le groupe de veaux alimentés avec des concentrés une plus forte tendance au tétage mutuel ou au tétage d’objets. Après le sevrage, un veau de chaque groupe a été abattu pour être analysé. Tous deux présentaient un développement égal de la panse. Le produit, après déduction des coûts spécifiques, était de 90.22 fr. par veau du groupe sans concentrés et de 132.86 fr. pour ceux du groupe avec concentrés. Même s’il est recommandable, l’élevage des veaux sans concentrés, mais avec beaucoup de lait, est économiquement peu intéressant, notamment en raison de la cherté du lait bio.

Version intégrale PDF

Archives complètes