Preview

Commerce et santé des veaux «excédentaires» en zone de montagne: une étude des Grisons

Il existe peu d’informations concernant la gestion des veaux en montagne. Dans cette zone d’exploitation agricole, l’élevage occupe une place importante, marquée par l’économie alpestre. Aux fins de l’étude, onze chefs d’exploitations laitières et d’exploitations d’engraissement du canton des Grisons ont été interrogés sur la santé des veaux. Leurs réponses ont été analysées à la lumière de la Theory of Planned Behavior ou TPB (théorie du comportement planifié) développée par Ajzen. Les personnes interrogées exercent le commerce des veaux principalement à l’échelle régionale. En raison de l’estivage, le commerce des veaux est saisonnier. Certains décrivent une coopération étroite entre les exploitations laitières et les exploitations d’engraissement. Cela va de pair avec une gestion rigoureuse des jeunes veaux qui favorise la bonne santé des animaux et limite l’utilisation des antibiotiques au cas par cas. Il existe un potentiel d’amélioration en termes de mesures ciblées telles que l’abreuvement à volonté et la vaccination des mères et des veaux. Ces mesures sont trop peu mises en oeuvre par les producteurs de lait, notamment parce qu’ils n’ont quasiment pas d’incitation à le faire. Ce comportement ne s’explique pas uniquement par le manque de connaissances, mais également par l’environnement des agriculteurs (collègues, vétérinaires, formation) qui peut favoriser et soutenir ou au contraire entraver un changement de comportement.

Version intégrale PDF

Commerce et santé des veaux «excédentaires» en zone de montagne: une étude des Grisons

Télécharger la version complète (216 Kb.) Français

Télécharger la version complète (222 Kb.) Allemand

Archives complètes