Preview

Comment les cantons soutiennent-ils leur agriculture?

Les structures fédéralistes de la Suisse sont peu perceptibles dans la politique agricole, laquelle est fortement influencée par la Confédération. Cependant, selon leur localisation, les exploitations agricoles peuvent participer à certains programmes cantonaux en parallèle aux paiements directs de la Confédération. Dans le but de promouvoir et d’orienter l’agriculture régionale en fonction des besoins locaux, un grand nombre de programmes de soutien individuels ont vu le jour, qui n’avaient jamais été documentés de manière centralisée jusqu’ici. Des entretiens personnels avec les offices cantonaux de l’agriculture nous ont permis de faire l’inventaire des instruments décentralisés de la politique agricole. Notre enquête montre que les cantons utilisent le programme d’aide financière de la Confédération pour des projets innovants dans le cadre de leurs propres mesures d’encouragement, mais qu’ils sont rarement actifs au-delà. Le manque de moyens financiers est souvent invoqué pour expliquer l’engagement parfois faible des cantons. Les projets régionaux les plus fréquents sont ceux qui portent sur la protection des abeilles et des végétaux. La participation financière annuelle des cantons aux paiements directs varie considérablement d’un canton à l’autre. Cette participation est estimée à 76 millions de francs en 2016 (OFS 2018), ce qui est peu par rapport au budget de la Confédération pour l’agriculture. L’influence des instruments de politique cantonale sur les structures agricoles devrait donc être relativement faible.

Version intégrale PDF

Archives complètes