Preview

Enquête sur la tendreté de la viande bovine suisse: troisième campagne 2018

La troisième campagne de l’enquête sur la tendreté de la viande bovine a été réalisée durant le dernier trimestre de 2018. 168 échantillons de viande bovine ont été achetés dans le commerce ainsi que 38 filets de porc à titre comparatif. Une partie des échantillons a pu être analysée aussi dans le cadre du programme de contrôle de l’origine de la viande bovine mis en place par Proviande. Ce programme a permis de déterminer une durée moyenne de maturation globale de 29 jours, optimale pour la tendreté en viande bovine. Les résultats de tendreté montrent une situation globale très satisfaisante pour la viande bovine. En particulier, l’amélioration de la tendreté de l’aiguillette depuis la première campagne est saisissante. Des risques d’oxydation des graisses durant la cuisson de l’aiguillette et du filet de boeuf ont été détectés, en corrélation avec une concentration d’acides gras polyinsaturés plus élevée que dans les autres morceaux. Le filet de boeuf est moins tendre que le faux filet, l’aiguillette ou le rumsteck, pourtant son prix est le plus élevé de l’enquête. Finalement, les analyses du filet de porc confirment la haute qualité de ce produit sur le marché suisse.

Version intégrale PDF

Enquête sur la tendreté de la viande bovine suisse: troisième campagne 2018

Télécharger la version complète (242 Kb.) Français

Télécharger la version complète (245 Kb.) Allemand

Archives complètes