Contribution de: FiBL

La biodiversité agricole a de l’avenir

La biodiversité agricole désigne la diversité des variétés et des espèces végétales utilisées pour l’alimentation humaine. Une étude menée dans quatre pays européens montre que les consommateurs-trices s’intéressent à cette diversité.

La diversité génétique des variétés et des espèces végétales utiles archivées dans des banques de gènes publiques demeure le fondement de la sélection de nouvelles variétés. Outre les banques de gènes, des organisations de la société civile favorisent également l’accès à la diversité des plantes utiles en vue de leur emploi en agriculture et en horticulture. Cela permet l’adaptation permanente des plantes utiles à des conditions environnementales diverses et changeantes.

Enquête sur la biodiversité agricole auprès des consommateurs

Quel sens la biodiversité agricole a-t-elle pour les consommateurs-trices? Dans le cadre du projet DIVERSIFOOD de l’UE (www.diversifood.eu), une enquête représentative menée dans quatre pays européens (Suisse, France, Italie et Espagne) a montré que l’importance accordée par les consommateurs/trices à la saveur, à l’origine et au prix surpassait leur intérêt pour les «variétés anciennes».

Mais lorsque les personnes interrogées reçoivent des informations sur le thème de la diversité génétique, leur intérêt augmente et dans tous les pays, plus de 70% des personnes interrogées estiment que la biodiversité agricole et l’alimentation variée qui lui est associée sont importantes. Les consommateurs/trices sont prêt(e)s à payer un prix plus élevé pour cette valeur ajoutée. Ils considèrent comme essentielles une saveur authentique, une origine locale et une autonomie accrue pour les agriculteurs/trices.

Un label de la diversité souhaité par beaucoup

Les organisations ayant participé au projet (notamment ProSpecieRara en Suisse) se sont intéressées en particulier au potentiel de labellisation des produits issus de la biodiversité agricole. Pour plus de la moitié des personnes interrogées en Suisse, il serait important, voire extrêmement important de créer un label pour la biodiversité agricole. En France et en Espagne, cette proportion est un peu plus élevée, tandis qu’en Italie elle est nettement plus faible (38%).

Le terme souvent utilisé de «variétés anciennes» n’est pas compris des consommateurs/trices. Lorsqu’elles disposent d’informations sur la diversité génétique, 76% des personnes interrogées en Suisse se disent intéressées. Beaucoup souhaitent un label permettant de reconnaître les produits associés à une grande biodiversité agricole. (Photo: Bernadette Oehen)
Les organisations qui préservent et sélectionnent les variétés présentant une grande diversité génétique adaptées au site apportent une contribution essentielle à la préservation de la diversité génétique des plantes utiles. (Photo: Bernadette Oehen)
Les organisations qui préservent et sélectionnent les variétés présentant une grande diversité génétique adaptées au site apportent une contribution essentielle à la préservation de la diversité génétique des plantes utiles. (Photo: Bernadette Oehen)

Conclusions

● Lorsque le concept de «variétés anciennes» est utilisé pour expliquer la biodiversité agricole, les consommateurs/trices ne saisissent pas l’enjeu. En revanche, les personnes interrogées qui sont informées sur la diversité génétique et la biodiversité agricole manifestent un véritable intérêt.

● Les organisations permettant l’accès à la diversité des variétés et des espèces végétales utiles en vue de favoriser leur culture et leur sélection amplifient considérablement l’impact des activités des services publics visant à préserver la diversité génétique des plantes utiles. Ils méritent donc un soutien politique.

● Dans le cadre de la commercialisation des plantes utiles présentant une grande diversité génétique, il conviendrait de s’appuyer sur l’argument d’une plus grande diversité dans l’alimentation en attirant l’attention sur l’authenticité de la saveur, l’origine locale et l’autonomie des agriculteurs/trices.

● La création d’un label de la diversité serait particulièrement judicieuse si les produits étaient distribués par les grandes surfaces ou les magasins spécialisés. La disponibilité de cette information au point de vente faciliterait la décision d’achat des consommateurs/trices.

Article scientifique

La biodiversité agricole a de l’avenir

Télécharger l’article scientifique (237 Kb.)

A l'archive intégrale