Preview
Contribution de: Agroscope

Les aliments traditionnels comme alternative aux préparations de synthèse

Notre santé est tributaire d’un système immunitaire fort. Les aliments qui contiennent beaucoup d’acide propionique – comme l’emmental – contribuent à le renforcer. Ils peuvent constituer une alternative aux préparations à base d’acide propionique de synthèse.

L’intestin, l’un de nos organes les plus importants, joue un rôle essentiel dans le fonctionnement du système immunitaire. Celui-ci est très influencé par la composition de la communauté microbienne. Une alimentation riche en fibres ainsi que la consommation d’aliments contenant des acides gras à chaîne courte contribuent au renforcement du système immunitaire.

Récentes découvertes de la recherche médicale

L’être humain vit en équilibre avec près de 100 billions (1012) de microorganismes, les microbiotes. Des études scientifiques montrent que l’augmentation de la teneur en acides gras à chaîne courte, tels que les acides acétique, propionique ou butyrique, est une voie prometteuse pour rendre cet équilibre plus résilient (immunohoméostasie), grâce à des mesures nutritionnelles préventives. Ces acides gras à chaîne courte peuvent notamment réduire le risque de réactions disproportionnées ou erronées du système immunitaire: s’ils sont en nombre insuffisant dans l’intestin, le nombre de lymphocytes T régulateurs peut également être trop faible. Normalement, dans un corps sain, ces cellules empêchent l’apparition de maladies auto-immunes, autrement dit de maladies dans lesquelles le système immunitaire réagit trop fortement ou de manière erronée et combat son propre corps. Ces maladies auto-immunes entraînent des réactions inflammatoires qui endommagent les tissus. Un apport suffisant en acides gras à chaîne courte agit comme un «frein à l’inflammation» et aide l’organisme à rester en bonne santé, respectivement à ne pas se nuire à lui-même.

Prévention grâce à une alimentation équilibrée

Les acides gras à chaîne courte se forment naturellement lors de la fermentation des fibres alimentaires dans le gros intestin. Or l’alimentation occidentale moderne se compose souvent d’aliments pauvres en fibres. Cela peut conduire à une production insuffisante d’acides gras à chaîne courte. Les microbiotes, de même que les cellules de l’intestin, se modifient et le système immunitaire se dérègle. C’est pourquoi les acides gras à chaîne courte sont de plus en plus souvent administrés par voie orale, sous forme de préparations de synthèse à usage thérapeutique. Les aliments fermentés qui contiennent naturellement de tels acides gras constituent une alternative. Les fromages gras à gros trous, comme l’Emmentaler Switzerland AOP, sont les seuls aliments contenant naturellement des quantités importantes de ces trois acides gras à chaîne courte – acides acétique, propionique et butyrique.

Effets potentiels de l’acide propionique et de Propionibacterium freudenreichii sur la santé humaine.

Conclusions

• Les acides gras à chaîne courte, et notamment l’acide propionique, ont de nombreux effets positifs sur notre système immunitaire et sur la régulation du métabolisme des sucres et des graisses.

• La fermentation des fibres alimentaires dans le gros intestin produit naturellement des acides gras à chaîne courte.

• Dans les modes d’alimentation occidentaux à faible teneur en fibres, la consommation d’aliments naturels à fermentation propionique, comme l’Emmentaler Switzerland AOP, peut contribuer de manière significative à couvrir les besoins quotidiens en acide propionique.

• Les bactéries d’acide propionique sont capables de produire de nombreux composés biologiquement actifs, tels que les vitamines du groupe B (en particulier la vitamine B12, l’acide folique et la vitamine B2).

• L’Emmentaler Switzerland AOP est un fromage au lait cru. Une alimentation comportant des produits à base de lait cru favorise également la diversité du microbiome de l’intestin, protège contre les allergies et favorise ainsi un bon état de santé.

Article scientifique

Les aliments traditionnels comme alternative aux préparations de synthèse

Télécharger l’article scientifique (213 Kb.) Allemand

Archives complètes