Preview
Agroscope

Culture du maïs: les cartes des sommes de température facilitent le choix des variétés

Le maïs est l’une des cultures principales en Suisse. La sélection des variétés et leur adaptation aux sites jouent un rôle décisif dans le cadre du changement climatique. Les cartes de chaleur établies par Agroscope aident au choix des variétés.

Le maïs est l’une des cultures principales annuelles. En Suisse, environ 17 % des terres arables sont consacrées au maïs ensilage et au maïs vert, tandis que 6 % sont dédiés à la culture du maïs grain. En raison de son origine subtropicale, le maïs a besoin d’un climat relativement chaud pour se développer, les exigences en température différant selon la variété. Connaître, à un endroit donné, à la fois les sommes de températures en moyenne sur plusieurs années et leur variabilité d’une année à l’autre peut faciliter le choix des variétés et l’évaluation du risque d’un développement incomplet jusqu’à la maturité.

Cartographies des sommes de températures

Des cartes des sommes de températures pour le maïs ensilage ou le maïs grain à maturité précoce, mi-précoce et mi-tardive ont été établies sur la base des données matricielles de l’Office fédéral de météorologie et de climatologie pour les années 2000-2019. Le calcul définit le 1er mai comme date moyenne de semis et prend en compte les températures comprises entre cette date et le 15 octobre. Les sommes de températures calculées pendant cette période ont été comparées aux exigences des différentes catégories de maturité. Cela a permis d’identifier, au sein des terres arables actuelles, les zones favorables à la culture de maïs  ensilage ou de maïs grain à maturité précoce, mi-précoce et mi-tardive.

Les résultats montrent que le maïs ensilage peut être cultivé sur environ 70 % (variétés mi-tardives) et jusqu’à 90 % (variétés précoces) des terres arables actuelles. Les pourcentages de terres favorables à la culture du maïs grain sont plus faibles: 30 % des terres arables actuelles pour les variétés mi-tardives; environ 60 % pour les variétés précoces. Les cartes montrent que le Tessin, le Valais central et le Bas-Valais, la région du Léman au Seeland, la région de Bâle-Campagne, la vallée du Rhin à partir de Coire et la région du lac de Constance ainsi que le triangle où confluent l’Aar, la Reuss et la Limmat offrent des conditions favorables à la culture du maïs grain en termes de températures.

Variabilité des sommes de températures et évolution future

Une analyse similaire a également été effectuée sur la base des données de 14 stations météorologiques. Les stations sont toutes situées en dessous de 600 m d’altitude et ont été choisies de manière à couvrir la totalité des terres arables. Les résultats montrent – à quelques exceptions près (Aadorf/Tänikon en Suisse orientale et Fahy en Ajoie) – que tous les sites sont adaptés à la culture du maïs ensilage, même des variétés à maturité mi-tardive. Toutefois, sur environ la moitié des sites, les conditions de températures sont défavorables à la culture des variétés de maïs grain mi-précoces et mi-tardives plus d’une année sur trois. Les températures devraient augmenter davantage avec le changement climatique. La production de maïs pourrait en bénéficier à deux égards: d’une part, une plus grande marge de manœuvre pour le semis en raison de l’augmentation des températures au printemps; d’autre part, plus de possibilités de culture de variétés tardives. Cependant, le changement climatique n’apporte pas que des avantages. Des études antérieures menées par Agroscope ont également montré que l’augmentation du stress thermique et de la sécheresse pourrait altérer la culture du maïs à moyen terme.

Conclusions

  • Les cartes des sommes de température fournissent un support facile à comprendre pour le choix des variétés de maïs. Les informations ainsi transmises sont utiles pour compléter les listes des variétés de maïs recommandées.
  • L’évaluation des sommes de températures pour les années 2000 à 2019 montre que dans les conditions climatiques actuelles, il est possible de cultiver du maïs ensilage et du maïs grain mi-tardif sur respectivement 70 % et 30 % des terres arables, sans encourir de risques majeurs de développement incomplet jusqu’à la maturité.
  • Les cartes mettent en évidence les sites climatiques très favorables du Tessin, du Valais, de la Suisse occidentale et des plaines fluviales de l’Aar, de la Reuss, de la Limmat et du Rhin, où l’on peut également cultiver des variétés de maïs grain à maturité mi-tardive.

Article scientifique

Culture du maïs: les cartes des sommes de température facilitent le choix des variétés

Télécharger l’article scientifique (1 Mb.) Allemand

Archives complètes