Preview

Digestibilité de fourrages en rations mélangées

La digestibilité de la matière organique (dMO) d’un fourrage, qu’elle soit prédite par modélisation, par méthode in vitro ou obtenue par essai in vivo, est une valeur du fourrage considéré seul. Or, dans la majorité des cas, la ration distribuée aux animaux est un mélange de fourrages et de concentrés. Cette essai étudie l’évolution de la dMO, obtenue in vivo avec des béliers, de différents fourrages (herbe, ensilage d’herbe, foin, regain et ensilage de maïs) distribués en différentes proportions (100–0, 80–20, 50–50, 20–80, 0–100%) en associations de deux composants. La dMO des fourrages a évolué (sans différence statistique significative) en fonction des parts dans le mélange et du fourrage associé. L’écart de dMO moyen des mélanges était de 2,7 ± 1,1 points %. Les plus grandes différences de dMO (4,3 points %) ont été relevées pour le foin mélangé à du regain ou associé à de l’ensilage de maïs. Dans 42 % des cas, la dMO la plus élevée a été relevée lorsque la part du fourrage dans le mélange était de 80 %. La dMO des associations, obtenue par additivité des dMO in vivo des composants, est légèrement sous-estimée (r = 0,92). En considérant des dMO prédites des fourrages, les dMO des associations s’éloignent d’avantage des valeurs in vivo (r = 0,56). L’essai montre que chaque fourrage interagit différemment dans les associations et ses parts dans le mélange.

Archives complètes