Preview

Émissions de méthane de vaches au pâturage: comparaison de deux méthodes de mesure

Les émissions de méthane des ruminants au pâturage peuvent être mesurées de différentes manières. Dans une étude d’Agroscope portant sur 13 vaches laitières, deux méthodes ont été comparées: la technique du gaz traceur avec de l’hexafluorure de soufre (SF6) et le système de mesure Green- Feed. La technique du SF6 est bien établie, mais relativement complexe. Dans cette méthode, le SF6 est introduit dans le rumen via une capsule perméable (bolus) qui libère le gaz en quantité définie; un échantillon d’air exhalé est recueilli en continu dans un récipient mis sous vide par le biais d’un capillaire à débit contrôlé à proximité des naseaux, et analysé ultérieurement. Parallèlement, les vaches pouvaient visiter le système de mesure GreenFeed (GF). Ce dernier est conçu comme un distributeur automatique mobile d’aliments concentrés, dans lequel la quantité de méthane de l’air expiré est analysée. Cette étude avait pour objectif d’effectuer des mesures avec le GF pendant cinq, sept et onze jours, et de les comparer aux mesures prises en parallèle avec la technique du SF6 pendant cinq jours. Les émissions mesurées avec le GF étaient plus élevées que celles déterminées avec la technique du SF6. La corrélation entre les valeurs mesurées des deux méthodes était modérée et à peine meilleure quand le nombre de jours de mesure pris en compte avec le GF est passé de cinq à onze jours.

Version intégrale PDF

Émissions de méthane de vaches au pâturage: comparaison de deux méthodes de mesure

Télécharger la version complète (156 Kb.) Français

Télécharger la version complète (154 Kb.) Allemand

Archives complètes